Institut Royal pour la Recherche sur l’Histoire du Maroc
  Présentation
  Missions
  Textes de référence
  Organisation
  Groupes de recherche
  Comités scientifiques
  Projets et réalisations
  Publications
  Projets
  Visites, rencontres et missions scientifiques
  Colloques et tables rondes
  Bulletins de l'Institut
  Liens utiles
  Bibliothèque
  Nouvelles acquisitions
  Chercheurs
  Partenaires
  Comptes rendus
  Commentaires
 
Accueil Nous contacter Demande d'informations Plan du site
Centre de ressources Colloques et tables rondes Deuxième Journée méthodologique(14 Juillet 2007)

L’histoire du immédiate du Maroc :
Données et voies d'approche

  Présentation sommaire 

Cette deuxième rencontre méthodologique, organisée par l'IRRHM, est dédiée à l'histoire immédiate du Maroc : données et voies d approche. Le choix de ce thème s'est imposé du fait de la nécessité de débattre de quelques questions soulevées par l'écriture des deux derniers chapitres de l'ouvrage de synthèse que prépare l'Institut sur L'histoire du Maroc, chapitres consacrés à l'histoire du Maroc au XXe siècle.

Et parce que l'histoire immédiate nationale ne peut se réduire aux évolutions du Maroc indépendant, celles-ci trouvant leurs origines dans la période du Protectorat, il s'avère nécessaire d'en explorer les commencements et d'en cerner les continuités sans négliger les inflexions et les ruptures. Aussi les travaux de cette deuxième rencontre méthodologique portent-ils sur trois grands axes :

La réalité du Protectorat entre mémoire et histoire.

  1. La marche vers le Présent : la dynamique générale depuis l'indépendance.
  2. Entre le Protectorat et l'indépendance : aspirations et bilan.

Les trois séances au programme de cette journée associent l'analyse académique résultant de la recherche historique et les témoignages de quelques acteurs ayant joué un rôle dans les événements étudiés ou ayant été simplement  témoins de ces événements.

  Première séance - la réalité du Protectorat entre mémoire et histoire
Cette séance est organisée autour de trois interventions :

  1. Celle de Jamaâ Baida, "La période du Protectorat : les blancs de la mémoire", se penche sur les aspects occultés et les points controversés qui caractérisent l'historiographie marocaine de la période coloniale.
  2. Celle de Khalid Chegraoui aborde les difficultés méthodologiques que rencontre le chercheur étudiant "le Sahara marocain sous le Protectorat".
  3. Celle de Mohammed Hatmi traite de l'histoire des "communautés marocaines de confession juive sous le Protectorat" en traquant les mythes et les usages politiques de ce passé.

  Deuxième séance - La marche vers le Présent : la dynamique générale depuis l'indépendance.
Les trois exposés qui seront débattus lors de cette deuxième séance sont :

  1. Celui de Hafida Belmkaddem qui porte sur  les premières années de l'indépendance  qui ont vu "l'édification des fondements de l'Etat marocain moderne: 1956-1962".
  2. Celui de Maâti Monjib qui analyse "le système politique marocain à travers les grands moments d'inflexion : 1960, 1965, début des années 70 puis 1991-1998".
  3. Celui de Mustapha Bouaziz qui appréhende la complexité de la société marocaine à travers, non pas une approche sociologique, mais l'étude des "mouvements sociaux du Maroc au XXe siècle".

  Troisième séance - Entre le Protectorat et l'indépendance : aspirations et bilan
Cette dernière séance de la deuxième rencontre méthodologique est ponctuée par trois contributions :

  1. La première, celle de Moussaoui El-Ajlaoui, porte sur "certaines questions de l'édification démocratique du Maroc entre le Protectorat et l'indépendance", questions liées à la diversité des sens du concept de démocratie entre les acteurs politiques, entre hier et aujourd'hui et liées également à l'enchevêtrement des documents et du témoignage oral, questions liées, enfin, à la nécessaire diversité des approches pour reconstruire les faits.

La deuxième contribution, celle de Boubker Bouhadi, s'attèle aux "zones d'occupation espagnole dans le Maroc entre le Protectorat et l'indépendance" pour cerner les aspects d'une transition difficile du Protectorat à l'indépendance.

  1. La troisième et dernière contribution, celle d'Ibrahim Yassine, examine le "bilan des aspirations des nationalistes après une décennie d'indépendance"  et ce, à trois niveaux d'analyse : l'indépendance dans son sens large, le pouvoir constitutionnel et la relation entre la monarchie et les partis politiques.
  Programme scientifique de la deuxième  journée 

Samedi 14 juillet 2007

8.30 - Réception des participants et des invités
9.00 - Cérémonie inaugurale

Première séance : La réalité du protectorat entre mémoire et histoire

Président de la séance : Pr.Mohamed Naciri (Université Mohamed V – Agdal)
Rapporteur : Pr.Hassan Hafidi Alaoui (Université Mohamed V – Agadal)

10.00 – 10.15 : Pr.Jamaa Baida (Université Mohamed V – Agdal)
La période du protectorat et les zones d’ombre

10.15 – 10.30 : Pr Khalid Chegraoui (Université Mohamed V – Souissi)
Le Sahara marocain à l’époque du protectorat

10.30 – 10.45 : Pr.Mohamed Hatimi (Université Sidi Mohamed Ben Abdellah – Fès)
Les communautés Marocaines juives à l’époque du protectorat

10.45 – 12.30 : Discussion
12.30 – 14.30 : déjeuner

Deuxième séance : La transformation vers le présent : la dynamique générale de l’indépendance à nos jours

Présidence de la séance : Pr.Abdelhai Moudden (Université Mohamed V – Agdal)
Rapporteur :  Pr.Khalid Bensghir (Université Hassan II – Mohammedia)

14.30 – 14.45 : Pr.Hafida Benlamkaddem (Université Mohammed V – Souissi)
1956 – 1962 : L’édification des fondements de l’Etat marocain
 
14.45 – 15.00 : Pr.Maati Mounjib (Université Mohamed V – Souissi)
Le système politique marocain : les moments d’inflexion

15.00 – 15.15 : Pr.Mustapha Bouaziz (Université Hassan II – Ain Chok)
Les mouvements sociaux du Maroc indépendant

15.15 – 16.45 : Discussion
16.45 : Pause

Troisième séance : De la colonisation à l’indépendance : Bilan et perspectives

Présidence de la séance : Pr.Abderrahman El Moudden (Université Mohamed V – Agdal)
Rapporteur : Pr.Abdrrahim Benhadda (Université Mohamed V – Agdal)

17.15 – 17.30 : Pr.Moussa El Ajlaoui (Université Mohamed V – Souissi)
L’édification démocratique entre le protectorat et l’indépendance : documents et voies d’approches

17.30 – 17.45 : Pr.Boubker Bouhadi (Université Chouaib doukkali)
Les zones de colonisation Espagnole au Maroc : du protectorat à l’indépendance

17.45 – 18.00 : Pr.Brahim Yassine (Université Cadi Ayad)
Bilan des espérances  des nationalistes à l’issue de la première décennie de l’indépendance

18.00 – 19.30 : Discussion
19.30 – 20.00 : Clôture de la rencontre